mercredi 9 septembre 2015

Songhoy Blues


Songhoy Blues c'est avant tout une histoire. Celle de quatre musiciens Malien, issu du peuple songhaï, dans le nord du Mali.  En 2012, celui-ci tombe au mains de groupes de mercenaires islamistes radicaux privateurs de liberté et donc de . Chacun fuit par ses propres moyens et se retrouvent à Bamako par accident lors d'une soirée. Guidés par une volonté de résistance, ils donnent naissance avec force à un subtil mélange de blues électrique, très rock n roll et de musique traditionnelle.


S’enchaînent alors de petits concerts dans des salles de Bamako puis l'idée d'enregistrer une maquette. C'est Damon Albarn et Nick Zinner qui sont séduits les premiers et participent à la production du premier hit de Songhoy Blues Soubour. Le succès est fulgurant et atteint très vite l'europe. Vient l'album qui est conçut entre Londres et Bamako. Songhoy Blues donne ses premiers concerts en Europe puis en Asie et soulève partout le même enthousiasme.


Une chouette découverte cet été au festival du bout du monde, Le Songhoy Blues nous a égayé le début de soirée avec ses riffs électrique entraînants, et ses refrains festifs.

Aucun commentaire: