jeudi 2 janvier 2014

Les Vilains Chicots



2014 commence, et on vous souhaite à tous une très bonne année faite de bonnes découvertes musicales. Pour cette nouvelle année, nous avons choisi de démarrer les chroniques en fanfare avec une découverte faite l'été dernier qui mérite le détour : Les Vilains Chicots.  C'était un soir d'été,  assis à la terrasse d'un café, pendant le fameux festival, Jazz en Place, que nous avons l'incroyable surprise de découvrir le groupe arrivant comme un cheveux sur la soupe. Mais quelle soupe !


En effet, le brass band n'étant pas programmé au festival est venu spontanément demander à jouer pendant le changement de scène. Et là ! Quelle surprise ! Ils réussissent un coup de maître, celui de tous nous intéresser, nous réveiller et réchauffer l'atmosphère humide et froide laissée par une petite pluie intermittente. 


Un brass band à la française avec une énergie débordante, une spontanéité qui donne l'envie de danser et faire la fête dans la rue au gré des reprises de Souljazz Orchestra, Mulatu Astatque ou de Royal Crown Revew (le morceau phare de la BO du film the Mask) et même de Beyonce. Un groupe qui vaut le détour et mérite de repasser.

Aucun commentaire: