dimanche 29 avril 2012

Slow Joe & the Ginger Accident

L'incroyable histoire du crooneur de rue


"À 68 ans, Joe vit sur une île au large de Goa, en Inde. Là-bas tout le monde l'appelle Joe le Lent. Et Slow Joe chante depuis toujours, des chansons qu'il écrit et improvise au fil des jours. Ce crooner, vagabond et solitaire, au timbre empreint de soul et de blues charrie dans ses mélodies toute l'histoire de la musique américaine. La gravité de sa voix est aussi unique que le chagrin d'amour qu'elle transporte. Un timbre forgé par une vie passée à la marge, comme un exil social choisi, assumé. Le cahier qu’il noircit jour après jour de son écriture fine et appliquée témoignent des épreuves traversées, ancien toxicomane, amoureux malheureux…

Eté 2007, Cédric de la Chapelle jeune musicien lyonnais se rend en Inde et croise la route de Slow Joe... Immédiatement charmé par cette voix singulière, Cédric enregistre Joe a capella sur son minidisc.


En septembre 2007, de retour à Lyon, Cédric compose la musique qu’il entend pour chacune des chansons de Slow Joe. Il fonde alors le Ginger Accident, quartet rock dont le son vintage révèle toute la richesse de l’écriture et des mélodies de l’indien. Le Ginger Accident s’installe dans un studio lyonnais pour enregistrer les arrangements qu’ils ont imaginés pour accompagner l’enregistrement a cappela de Slow Joe réalisé en Inde par Cédric. Le résultat est impressionnant : à l’écoute, impossible d’imaginer la distance et le temps qui éloignent Slow Joe du Ginger Accident. Ils enregistrent ainsi 4 chansons et posent les bases d’un album hors norme et magistral.


Au printemps 2009 Caravelle décide d’offrir une suite à cette aventure unique. Avec la complicité de Jean-Louis Brossard, directeur des Transmusicales de Rennes, le jeune producteur lyonnais envoie une équipe rejoindre Slow Joe, et lui propose de venir en France donner le premier concert de sa vie, accompagné par le Ginger Accident. Slow Joe accepte. Commence alors une longue épopée administrative de plusieurs mois, afin de réinscrire dans la société indienne dont il s’était mis à l’écart, un homme qui vivait depuis cinquante ans sans papier, ni aucun document prouvant son existence. Décembre 2009 : Joe quitte l’Inde, destination Rennes et son célèbre festival. Porté par le Ginger Accident, Slow Joe chante pour la première fois ses chansons sur une scène, à des milliers de kilomètres d’un pays qu’il n’avait jamais quitté jusque-là. Une vague d’émotion s’empare des Transmusicales. La voix du petit homme de Goa touche le cœur du public. C’est un triomphe. L’accueil du public comme des médias est unanime. Ce jeune chanteur de 68 ans est la découverte des Transmusicales 2009."



En 2011 sort l'album "Sunny Side Up" et s'en suit une tournée en France ainsi qu'en Inde, c'est en novembre dernier lors d'une date à l'Ubu que nous eûmes le grand plaisir de le rencontrer.

Aucun commentaire: