06/12/2014

Orange Blossom - under the shades of violets


Près d'une décennie après "Everything must change", Orange Blossom, est de retour avec "Under the Shades of Violets". Et c'est un grand plaisir de retrouver, le trio Nantais qui naquit d'une rencontre musicale dans les années 90, l'un joue du violon l'autre des percussions et ensemble il vont créé l'un des groupes phare an matière d'electro world. Puis le groupe s'est enrichi, batterie, machine, clavier, basse, chant et diverses influences se sont mêlées pour nous donner un subtil mélange de musique Electronique et World.


9 ans que l'on attendait et Orange Blossom nous offre le fruit exceptionnel d'un long travail. Puissant, profond, fascinant et envoûtant à la fois, c'est une claque que l'on se prend à l'écoute et la réécoute de l'album. Le duo musiques du mondes et musiques elélectroniques, est parfait et la voix est plus que somptueuse. C'est magique, c'est beau, c'est NOTRE gros coup de coeur de cette fin d'année.


"Il y a les disques qu’on produit vite, dans l’urgence, en série, à la chaîne, il y a ces milliers de petites mains qui tricotent sur des claviers d’ordinateurs des musiques par kilomètres entiers. 

Et puis il y a l’autre voie. Celle du temps. Du temps de l’écriture, de la composition, comme une respiration. Le temps du voyage pour trouver les bonnes alchimies : alchimie des talents qui pétriront la matière, alchimie des personnes qui l’incarneront. Ici il a fallu aller en Egypte, chercher dans les poussières du Caire LA voix. Celle qui émerge au milieu de la foule comme un poing levé Place Tahir, une voix de soleil qui vibre de tout son souffle et qui transperce l’âme. La voix d’une génération qui s’est levée, celle de la chanteuse Hend Ahmed, 28 ans."

"Ce temps, Orange Blossom l’a pris. Et il revient avec un album exceptionnel, profond, fascinant. Un album où les chansons s’étendent, s’étirent, s’élèvent dans des tourbillons électriques, avec le plaisir comme seule ligne directrice."
FIP

Orange Blossom by Wikizik on Grooveshark

09/11/2014

Lisa Simone


A 52 ans, la fille de la célèbre Nina Simone, se dévoile enfin pour notre plus grand plaisir.

Ayant longtemps souffert de l'immense succès de sa mère, elle livre un album témoignant d'une sérénité retrouvée.


All is well, est un subtil un mélange folk, soul, jazz intimiste porté par une voix à la fois douce et puissante.



Un album personnel qui rend aussi hommage à sa mère avec la reprise d'un de ses titres les plus célèbres : Ain't got no, i've got life.



06/11/2014

Slow Joe and the Ginger Accident - Lost for love


En Avril 2012, nous vous faisions partager une incroyable histoire, celle de celui qu'on surnomme Slow Joe, et de son aventure musicale de plages et des rues de Goa aux scènes française et indiennes...souvenez-vous.


L'incroyable crooner de rues, revient avec son Ginger Accident pour un nouvel opus "Lost for Love".
Toujours aussi bien ficelé, le mélange subtil des genres se fait à merveille.


Entre rock des années 60 et blues. Un peu d'Elvis, des Doors. Et un peu d'hindou. Une alchimie qui met toujours autant la voix de Slow Joe en valeur.